ralph lauren france Ces deux derniers termes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Ce qui ne fait aucun doute, selon lui, c’est “l’explosion actuelle des diabètes de type 2 dans les pays industrialisés”. D’où l’impérieuse nécessité de ne pas faire l’impasse sur ce qui est “en train de devenir le problème de santé publique numéro 1″. Devant le tabac et l’alcool, donc. Découverte Santé © 2013 France Télévisions Nous contacter Qui sommes-nous? Mentions légales France Télévisions Publicité Index francetv sport Geopolis CultureBox 1ère france 2 france 3 france 4 france 5 france ÔDes golden retrievers aident à décrypter une maladie cutanée rare Grâce à cette race de chiens, des chercheurs ont réussi à remonter la piste d’une maladie de peau congénitale qui affecte certains bébés dès la naissance. Le chien est le meilleur ami de l’homme, même quand il s’agit de génétique. Grâce à des golden retrievers, des chercheurs ont réussi à remonter la piste d’une maladie de peau congénitale rare qui affecte certains bébés dès la naissance. Les golden retrievers, comme toutes les races canines, ont été artificiellement créés par les humains à partir de quelques ancêtres communs et possèdent donc une histoire génétique bien lisible, souligne cette étude parue dimanche 15 janvier dans la revue Nature Genetics article payant en anglais. polo ralph lauren pas cher
Il se trouve que les golden retrievers présentent la même forme d’ichtyose congénitale autosomique récessive que celle qui touche plusieurs familles. L’étude de leurs chromosomes a permis aux généticiens de débusquer le gène déficient à l’origine de la manifestation de cette maladie chez les humains. Les ichtyoses regroupent diverses pathologies provoquant un épaississement et un durcissement de la peau, qui peut s’accompagner parfois de graves lésions, comme celles qui touchent les “bébés arlequins”.Quarante chiens ont suffiA ce jour, une quarantaine de gènes impliqués dans différentes formes d’ichtyoses ont été décrits, mais les mutations de ces gènes ne les expliquent pas toutes, relève l’étude dirigée par Catherine André, du CNRS, et Judith Fischer, de l’Institut de génomique du CEA. ”Parmi les modèles génétiques disponibles, les chiens semblent pertinents car chaque race pure représente un groupe d’animaux génétiquement semblables, descendant de seulement quelques ancêtres communs.”Il n’aura fallu aux chercheurs que quarante chiens pour localiser et identifier le gène responsable, appelé PNPLA1. Forts de cette découverte, les scientifiques ont trouvé des mutations touchant le même gène chez six humains provenant de deux familles distinctes affectés par cette ichtyose autosomique récessive. ralph lauren france Ces deux derniers termes signifient que le gène impliqué n’est pas porté par un chromosome sexuel X ou Y et qu’il doit être transmis à la fois par le père et la mère pour que la maladie se manifeste.Les croisements consanguins permettent d’obtenir les caractéristiques et qualités voulues chez les chiens, mais ils sont aussi responsables du grand nombre de maladies spécifiques à chaque race. Selon Catherine André, 70 % des golden retrievers seraient aujourd’hui porteurs d’au moins une copie du gène responsable de l’ichtyose congénitale, dont le premier cas a été diagnostiqué en 2007 chez cette race. Santé Sciences Découverte © 2013 France Télévisions Nous contacter Qui sommes-nous? Mentions légales France Télévisions Publicité Index francetv sport Geopolis CultureBox 1ère france 2 france 3 france 4 france 5 france ÔUn patch en préparation contre les allergies alimentaires Des essais cliniques montrent que ce dispositif est bien toléré par les patients. Il pourrait être disponible d’ici à 2016 aux Etats-Unis. Jusqu’à présent, à part éviter de consommer des aliments allergènes, il n’existait aucune alternative pour ceux qui ne tolèrent pas certaines nourritures. La désensibilisation par injection, comprimés ou gouttes pour faire passer l’allergène dans le sang et ainsi créer une tolérance progressive est aujourd’hui jugée trop dangereuse. ralph lauren enfant
D’où l’idée d’un patch, développé depuis 2010 par le laboratoire DBV Technologies installé à Bagneux Hauts-de-Seine, révèle mardi 21 février Le Parisien. Pour l’instant, les études se sont concentrées sur l’arachide. Baptisé Viaskin Peanut, le patch se colle sur la peau et permet de diffuser l’allergène dans le corps sans que ce dernier passe par le sang. L’objectif consiste à minimiser le risque de choc anaphylactique, la plus grave conséquence d’une intolérance. Le patch est changé tous les jours pour un traitement d’une durée encore inconnue, mais qui pourrait être de deux ou trois ans. Il n’a pour le moment été testé qu’aux Etats-Unis, mais semble bien toléré par les patients. Les résultats définitifs de l’essai clinique sont attendus début 2013.
http://blog.chinaunix.net/uid-29072141-id-3843619.html
http://cllancelps.lofter.com/post/22b9c6_7f4c55
http://www.gogofund.com/convch/knowblog/rptcont.asp?RptNo=367138
http://www.americanbang.com/blog/cllancelps/de-son-c-t-jean-michel-borys-ralph-lauren-solde
http://manage.liveblog.com/posts?done=148982

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »